Designed by:

La couture "miqsuniq"
Les Inuit

dcoupe de peau

 

Après avoir été coupées, les peaux sont cousues à l'aide d’un fil (ivalu) obtenu à partir des fibres tendineuses qui longent la colonne vertébrale du caribou et des mammifères marins. Une fois sèches, elles sont séparées pour faire du fil à coudre très résistant, souple et facile à travailler. Le fil de tendon, en gonflant à l'humidité, bouche complètement le trou fait par l’aiguille et assure ainsi une étanchéité parfaite.

Afin de rendre les vêtements résistants et performants, les couturières inuit ont mis au point une technique de couture complexe qui requiert minutie et patience. Aujourd’hui, la couture reste une activité importante. De nombreuses couturières s'organisent désormais en associations et certaines fondent des entreprises locales qui connaissent une belle réussite. Elles sont souvent consultées pour la réalisation d'expositions et parfois sollicitées à titre de costumières par des producteurs de cinéma.

La couture est un repère structurant pour les individus, la famille et la société.
L'apprentissage des travaux de couture, qui peut désormais s'effectuer au sein d’associations, s'inscrit encore très largement dans des pratiques familiales.
La jeune fille commence très tôt ses premiers travaux de couture. Elle doit avoir appris les techniques de coupe et d'assemblage avant d'accéder au statut de femme. La première paire de kamiik cousues par la jeune fille sera souvent offerte à ses grands parents ou à la sage-femme qui a présidé à sa naissance comme une preuve de son attachement à la tradition et de son respect des règles de partage.

Les travaux de couture sont toujours valorisés, de la confection domestique jusqu'au défilé de haute couture qui se tient, par exemple, chaque année à Iqaluit, capitale du Nunavut, pendant les cérémonies de célébrations du printemps et où la foule se presse pour assister à la présentation des dernières créations. Il importe de souligner qu’à travers ses défilés, les couturières et les mannequins qui portent leurs créations en peau de phoque, réaffirment avec force l’identité inuit

A partir de quelques vêtements présentés vous pourrez découvrir les différentes techniques de couture inuit à l’Espace culturel inuit.

 

«« retour aux fiches thématiques